Découvrez le Liban

carte Liban

Capitale : BEYROUTH
Habitants : 6 M
Superficie : 10 452 km² (à peine plus grand que l’Alsace)

La circulation à Beyrouth

A Beyrouth, on peut découvrir une circulation unique au monde ! Sur une grande bande de béton sans voies délimitées, voitures de luxe, caravanes familiales, vieilles bagnoles cabossées, ou encore bus circulant avec les portes ouvertes se côtoient de près. C’est la loi du plus fort : entre dépassement par la droite,  par la gauche, frottements de quelques centimètres ou accélérations inattendues, il faut s’attendre à tout et rester aux aguets : un choc peut survenir à chaque instant ! Le ncirculation Beyrouthombre de voies est variable : sur une même route, on peut en compter deux, puis six, puis quatre… Là-bas, les feux rouges, les passages piétons et les clignotants sont des mots inconnus. Par contre, le klaxon est, lui, l’une des pièces les plus importantes de la voiture ! On l’entend sonner de partout, parfois plus longuement que d’autres. Au bruit des klaxons s’ajoute parfois celui des sirènes des ambulances. Les accidents sont courants, mais peu importants…

D’où l’expression “C’est Beyrouth !” en cas de bazar assez conséquent….

 

La cuisine libanaise

Au Liban, on peut manger de délicieuses spécialités, comme les galettes de thym (mneich), ou les gâteaux au miel (baclawas).

Le pain libanais n’est pas une baguette mais un grand cercle de pâte fine. Il peut servir de “pelle” pour déguster les différentes “sauces” : le lapné (une sorte de fromage blanc), le caviar d’aubergine, le homos (purée de pois chiche assaisonnée)…spécialités libanaises

Il existe le taboulé (une salade à base de persil et de menthe hachées, avec des tomates), des feuilles de vignes farcies, des beignets aux épinards citronnées qu’on nomme les ftayrs…

On boit un alcool à l’anis très fort, l’arak (40 à 50° ! mais on le boit avec de l’eau et des glaçons).

Des paysages magnifiques

C’est un pays où l’on peut voir la grande montagne border des plages de sable fin, avec une eau toujours chaude. Mais de nombreuses plages sont bloquées car elles sont les propriétés privées de riches personnes.

Le Liban comporte de nombreux attraits, comme des forêts de Cèdres (l’arbre qui se trouve sur le drapeau) préservées, les ports phéniciens, les ruines colossales de l’ancienne

Ville romaine à Baalbec, et les grottes de Jeita, qui ont failli être l’une des 7 merveilles du monde !

Actualité

Le pays a recueilli dernièrement  1 million de réfugiés Syriens, qui ont fui la guerre vers les frontières les plus proches.

Et tandis que des maisons se construisent au bord de la mer et sur la montagne, ces Syriens s’entassent dans des bidonvilles…

Le Liban, un pays très croyant

A Beyrouth, on peut voir une grande mosquée côtoyer de 100 m une haute église.

Les musulmans et les chrétiens réussissent le pari impossible de vivre en bonne entente, avec la tension de tous les autres pays alentours qui sont en guerre !

Langue

Au Liban, on parle l’Arabe, qui est la langue officielle, mais aussi le Français !

Effectivement, à l’issue de la première Guerre Mondiale, la France et le Royaume-Uni, vainqueurs, ont pu se partager les territoires de l’Empire Ottoman.

Le Liban est alors devenu un protectorat français, avant d’obtenir son indépendance en 1943.

Quelques mots

Bonjour = Mahaba

Comment vas-tu ? = Kifak

S’il te plaît = Isabitrid

Merci = Shukran

 

Mais si vous voulez vous faire comprendre, il va d’abord falloir travailler votre accent arabe !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :