L’art du compost

composteur

Les bases à savoir

 

Un composteur est un endroit où l’on entrepose les déchets végétaux, comme des pommes de terre, des fraises, des mandarines, de l’herbe de tonte ….

Une fois les déchets entreposés la décomposition commence petit à petit. Elle se fait grâce à l’action des vers de terre, des insectes, des acariens, des gastéropodes, des myriapodes, des cloportes. Il est important de bien aérer son compost pour faciliter la décomposition et de le mélanger environ toutes les 4 à 6 semaines. Le compost peut être prêt au bout de 3 à 6 mois.

 

A savoir, 3 kg de déchets compostables produisent environ 1 kg de compost.

 

Le compost est un très bon engrais naturel pour tous les légumes et les fleurs du jardin que l’on peut étendre au printemps ou en automne. Le compost permet la réduction des déchets pour la planète et le recyclage des déchets végétaux.

II/ Comment faire son composteur soit- même ?

Pour réaliser son composteur, différentes solutions sont possibles : on peut lui donner la forme d’un cube en utilisant des palettes, des rondins, des planches, ou d’un cylindre, à l’aide d’un grillage rigide ou de parpaings.

Pour que le compost soit bien réalisé il faut prévoir une ouverture facile d’accès pour y déposer les déchets au fur et à mesure.

Enfin, faire des trous sur le côté du compost pour permettre une bonne aération et prévoyez une trappe pour recueillir le compost à maturation.

Une fois le composteur fabriqué, il faut  choisir un emplacement pratique pour y déposer les déchets facilement et le mettre à l’abri de la pluie.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :