Muriel Zurcher invitée du Prix des collèges

Comme chaque année, une écrivaine a été reçue au CDI. C’est Muriel Zürcher que nous avons rencontrée. Elle nous a parlé de ses expériences en tant qu’écrivaine et de ses différents livres.

Elle commence par nous décrire la pièce dans laquelle elle écrit ses ouvrages : un petit cagibi, avec un bureau et une fenêtre en face de la porte, à gauche, une petite bibliothèque avec des livres pour se documenter sur les différents sujets de ses romans, et à droite, une tapisserie des simpsons sur laquelle elle affiche les dessins, photos de créations faites par les lecteurs, lettres… bref, toutes les choses envoyés par ses lecteurs.

Elle explique ensuite comment elle est devenue écrivaine : « au départ je n’étais pas écrivaine et, un soir alors que je lisais, dans un magazinze, une histoire à mes enfants, je me suis dit que ce ne serait pas compliqué d’en écrire une. Le lendemain j’en écris une et l’ai envoyée à la rédaction de ce magazine. J’ai attendu une réponse pendant 3 mois puis, quand enfin je reçus celle-ci… il était écrit que mon histoire n’avait pas été sélectionnée. Seulement, étant très têtue, je décidai d’envoyer une nouvelle histoire chaque jour, et une semaine plus tard, je reçus les réponses me disant qu’aucune n’avait été sélectionnée. Je continuai donc jusqu’à ce que la rédactrice en chef me contacte et me dise que mes histoires n’étaient pas bien, écrites trop vite. Mais qu’elle allait m’aider à en écrire une correctement, qu’elle allait me montrer comment faire. Mon histoire parut donc dans le magazine et, l’écrire m’ayant beaucoup plu, je décidai donc d’en faire mon métier.

 

Elle explique après cela comment elle écrit et comment elle « tisse » les liens entre les personnages du livre.

«Après avoir eu des idées pour un livre, tout est encore flou dans ma tête et j’oublie souvent certaines idées quelques jours après. Je fais donc une grande frise avec les différents personnages et les liens entre eux. J’écris aussi ce qui leur arrive aux différents moments du livre. Mais tout est fait au crayon de papier pour que je puisse ensuite gommer si certaines points ne vont pas. »

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :