Le Projet Chewing-Gum

Au cours de cette année 2017/2018, un projet a été réalisé visant à coller les chewing-gums sur des cibles réparties dans tout l’établissement pour ne pas les jeter n’importe où dans la cour et dans les classes, ceci n’est pas biodégradable.

Ce projet mis en route par M. Tourneur, des élèves déterminés ainsi que Mme Fontaine a pu aboutir aujourd’hui grâce à un grand nombre d’efforts donnés par ces bénévoles, notamment au niveau des dessins réalisés auxquels vous pouvez poser votre chewing-gum aujourd’hui. Ce projet visant à sensibiliser les élèves sur les impacts des chewing-gums sur l’environnement en les laissant vagabonder n’importe où et à les motiver à prendre soin de notre planète.

Le saviez-vous ? Un chewing-gum met 5 ans à se décomposer dans la nature, c’est énorme !

Pour en savoir plus, nous avons interrogé M. Tourneur :

  • Pourquoi ce projet a été mis en œuvre ?

Principalement, pour sensibiliser les élèves à la pose “sauvage” de leurs chewing-gums un peu partout.

  • Qui a eu l’idée ?

A la base, c’est Monsieur le Principal qui a eu l’idée puis, nous avons apporté ensuite tout ce qu’il a fallu pour la mise en œuvre de ce projet.

  • Quelles démarches (administratives) a-t-il fallu réclamer pour parachever ce projet ?

Écrire le projet, le décrire et le soumettre à une commission constituée par le conseil départemental et vérifié par un inspecteur d’art plastique de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles)

  • Qui peut y contribuer et comment ?

C’est un projet inter-disciplinaire, donc tout le monde peut y participer, enseignant, élève, personnel de direction, un peu moins pour les parents d’élèves. Pour y contribuer, un papier d’inscription vous a été distribué en Mars sur lequel vous pouvez vous inscrire et le soumettre à un CPE, (Si vous ne l’avez pas, vous pouvez aller toujours en redemander au bureau des AED)

  • Où sont réparties les cibles ?

Il y en a à chaque pôle de chaque étage dans la cage d’escalier, devant la salle d’étude, devant le réfectoire et  sous les préaux…

  • Pourquoi ce sont des dessins sur les cibles ?

Le dessin réveille la curiosité du mâcheur qui va vouloir s’en approcher, regarder et compléter le dessin en collant de même son chiclet. Ce sont des images attrayantes.

  • Pensez-vous que ce dispositif est respecté ?

Oui, car je vois de moins en moins de chewing-gum dans la cour et du fait que les élèves se sont engagés en signant le coupon remis après la mise en place du projet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :