Des nouveautés dans les dictées

Illustration de RTL

  Depuis quelques semaines nous entendons parler de cette fameuse réforme de l’orthographe ! De quoi s’agit-il exactement ? Pour en savoir plus, nous vous informons de certains changements.
2 400 mots vont changer d’orthographe cela représente 4 mots sur 10 cette règle sera officielle dès la rentrée de septembre 2016.

On limite les accents circonflexes On gomme les traits d’union On fait plus simple
 Maintenant, on a le droit d’écrire

On écrit un « mur en beton », mais « un fruit mûr »

Maintenant, on a le droit d’écrire

Piquenique, portemonnaie, cowboy,…

Maintenant, on a le droit d’écrire

Ognon, nénufar, exema…

 

Mais on peut continuer à ecrire

Août, brûler goûter, maîtresse…

Mais on peut continuer à écrire

pique-nique, porte-monnaie, cow-boy

On peut continuer à écrire

Oignon, nénuphar, eczéma…

 

L’accent circonflexe reste obligatoire dans deux cas :

  • Pour ne pas confondre deux homonymes :
  • Pour les terminaisons des verbes, notamment au passé simple : nous prîmes , vous aimâtes…

La règle n’est pas nouvelle, en effet elle date de 1990 sur des propositions faites par l’Académie française. Il est bien sûr entendu que cette réforme de l’orthographe n’est en aucun cas liée à la réforme du collège !

Interview de Mme FEUVRIER :

D’aucun diront que cette réforme nivelle la société vers le bas. J’ai aussi tendance à penser de même, surtout qu’en tant que professeur de français je suis très attachée à notre chère langue française et à cette complexité qui fait toute sa richesse, mais j’aimerai rappeler que cette fameuse langue de Molière a déjà connu plus d’une réforme, elle a toujours été en évolution. N’oublions pas que c’est une langue vivante. Pour ma part je pense continuer à utiliser les accents circonflexe, je ne peux m’empêcher de les voir comme un vestige de notre passé, mais je veillerai à ne plus corriger les élèves sur ce point.

Et vous, qu’en pensez vous ? N’hésitez pas à commenter cet article et donner votre avis !

 Rédigé par : Paul D. et Théo E.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :