Mon stage de 3ème… à l’Est Républicain

Je me suis rendue en ville, à l’agence de Belfort, chaque matin pendant une semaine, du 29 janvier au 2 février.

J’ai choisi ce stage car j’étais intéressée par le métier de journaliste, mais j’avais encore quelques doutes…

Alors, pour me rendre compte des conditions de travail dans une agence de journalisme, quoi de mieux que de m’y rendre ?

J’ai adoré cette semaine : c’était une pause entre les longues semaines de cours, et une expérience très enrichissante. Au mieux d’apprendre de manière théorique, nous avons appris en étant totalement immergé dans le métier et dans l’action. Cette semaine nous permet de faire des démarches, et de découvrir l’ambiance qu’il peut y avoir entre des personnes qui exercent leurs métiers, leurs journées quotidiennes, leurs vies au travail… Elle répond à un certain nombre de questions et nous ouvre une première porte sur le milieu professionnel qui nous attend tous, tôt ou tard.

Durant mon stage, j’ai pris des notes, des photos, interrogé des journalistes, suivi leurs réunions, je suis partie en reportage, en interview, à la radio, à la photographie, et aux côtés vente et publicité du journal…

Après cette semaine, j’ai compris que le métier de journaliste d’actualité est un métier prenant, irrégulier, peu rémunéré, et qui demande de grandes connaissances dans toutes les matières. Le directeur de l’agence, Philippe Piot, m’a confié : “Dans ce métier, c’est le show tout le temps. Il faut être curieux, s’intéresser à tout. C’est un métier de passionné !”

Grâce à mon stage, mon opinion sur ce travail a donc un petit peu changé : ce n’est pas si facile que je croyais !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :