Terrienne

Terrienne

De Jean-Claude Mourlevat

Editions Gallimard

 

L’histoire commence sur une route de campagne. Anne Collodi, 17 ans, fait de l’auto-stop et un écrivain, Etienne Virgil, la prend en stop et l’amène jusqu’à un croisement qu’il n’avait jamais remarqué auparavant alors qu’il effectue ce trajet régulièrement.

Il apprend au fil de la discussion qu’Anne est à la recherche de sa soeur, disparue depuis un an le lendemain de son mariage avec Jens, un jeune homme étrange…
Depuis le début de leur idylle, Anne avait un mauvais pressentiment et faisait des cauchemars dans lesquels elle voyait sa soeur souffrir.

Un soir, sur les ondes radios qu’elle écoute habituellement, elle entend un message improbable de Gabrielle l’appelant au secours.
Elle ne peut en parler à personne car on la prendrait pour une folle. Elle décide alors de se rendre seule au croisement indiqué et de prendre la direction de campagne.

Là voilà débarquée « de l’autre côté » dans un monde parallèle où les êtres vivants sont différents : ils ne respirent pas, n’ont droit à ne laisser paraître aucun sentiment ; un monde où tout est gris, fade et sans bruit, sans musique, sans rire autre que des cliquètements, sans amour puisque c’est l’ordinateur qui détermine leur “compatible” pour la vie et l’adoption qui leur permet de connaître la paternité et la maternité ; un monde où les Terriens et Terriennes sont considérés comme sales, où le simple fait de voir leur nourriture donne la nausée, où porter un enfant ne se fait pas…

Lylou E. 5E

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :